FAQ

Qu’est-ce que monGPS.ca?

Le succès des entreprises dépend de la capacité à avoir accès rapidement et efficacement au réseau de soutien afin de relever les nombreux défis qu’elles doivent affronter, comme la planification, l’embauche, la règlementation, les achats, la formation, le financement, les taxes ou les exportations. À mesure que l’entreprise traverse ses différentes phases de développement, les défis changent. Le temps requis par l’entrepreneur pour tenter de relever ces défis coûte de l’argent et lui fait perdre un temps précieux. La plateforme monGPS.ca lui procure un accès immédiat à la bonne ressource, au bon moment.

 

Comment fonctionne la plateforme?

La plateforme monGPS.ca accélère les connexions entre les fournisseurs de service et les entrepreneurs.

En ligne, les entreprises peuvent avoir accès à :

  • Une base de données interactive de fournisseurs de services;
  • Un calendrier commun d’ateliers de formation, de rencontres de réseautage et d’évènements;
  • Des actualités, des billets de blogue et des outils.

Les intervenants partagent :

  • Des liens étroits afin de traiter les demandes;
  • Une stratégie de communication afin de faire connaître la plateforme auprès des entreprises et des entrepreneurs;
  • Une connaissance de l’offre de services sur le territoire;
  • Un système de suivi des références et de la performance de la plateforme.

 

Pourquoi créer un tel projet en Outaouais?

Le Québec a vu son écosystème d’accompagnement s’étoffer au fil des dernières années en offrant de nombreuses ressources à la fois orientées en fonction des phases de développement des entreprises, mais également en fonction des secteurs d’activités dans lesquels elles évoluent. Il y a 30 organismes nationaux et plus de 1 000 antennes, cellules et organismes qui agissent sur le terrain (2011). En Outaouais seulement, il y a 50 antennes/organismes/ministères. La plupart des entreprises, et même les intervenants, ne connaissent pas toute la richesse de l’offre.

Le chevauchement de services et la duplication des mandats sont des facteurs qui nuisent à la démocratisation de l’entrepreneuriat. L’objectif n’est pas de couper dans les ressources, mais d’accroitre l’efficacité collective dans le but d’augmenter le taux de survie et d’accélérer la croissance des entreprises.

Les avantages pour l’Outaouais :

  • Les entrepreneurs et les entreprises deviennent conscients de l’offre de service des intervenants et obtiennent plus rapidement des services;
  • Les intervenants reçoivent des clients mieux qualifiés, assoient leur notoriété dans la communauté et découvrent les bris de service dans la chaine entrepreneuriale et les occasions de collaboration;
  • Les bailleurs de fonds peuvent octroyer des ressources de manière plus efficace et construire les capacités des intervenants;
  • L’activité économique de l’Outaouais augmentera.

 

Quels sont les types d’organismes qui sont invités à participer?

La plupart des intervenants sans but lucratif qui proposent une offre de service aux entrepreneurs et aux entreprises sont invités à participer à l’initiative. Le réseau est composé de services municipaux (regroupement de municipalités), de fondations, de bailleurs de fonds, d’organismes régionaux, de collèges, d’universités, de chambres de commerce, d’incubateurs, de cellules de mentorat, de groupes de réseautage, de centres de recherche, de bibliothèques, d’anges financiers et d’organismes de développement économique.

 

Qui administre la plateforme?

Trois comités ont été formés afin d’assurer le succès du projet, soit un comité de direction, un comité des conseillers et un comité marketing.

Le comité de direction

Le comité de direction a comme principal mandat de mettre en oeuvre les éléments permettant de maximiser le succès du projet.

Membres :

  • Jean Thiffault, président de la Table d’action en entrepreneuriat de l’Outaouais
  • Jeffrey MacHan, directeur régional au ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (représentant du MESI)
  • Jean Lepage, directeur général d’ID Gatineau
  • Pierre Plangger, CEO de Solacom Technologies (entrepreneur représentant le secteur de la haute technologie)
  • Pierre Samson, fondateur de Samson & Associés (entrepreneur)
  • André Landry, directeur général de La Relance (entrepreneur représentant le secteur de l’économie sociale)
  • Gilles Chartrand, président d’Optima (entrepreneur)
  • Nathalie Coutou, propriétaire de Khewa (entrepreneure représentant les communautés autochtones)
  • Pascal Audet, cofondateur et propriétaire de Les conseillers forestiers de l’Outaouais (entrepreneur)
  • Anne-Marie Proulx, directrice générale de la Chambre de commerce de Gatineau (membre représentant le comité marketing)
  • Jean-François Guitard, conseiller en communication à ID Gatineau (membre représentant le comité marketing)
  • Christelle Pary, conseillère aux entreprises à ID Gatineau (membre représentant le comité des conseillers)

Le comité des conseillers

Le comité des conseillers a comme principal mandat de s’assurer que les organismes maîtrisent, alimentent et utilisent la plateforme afin de collaborer de manière efficace dans l’intérêt des entrepreneurs.

Membres :

  • Massilia Badaoui, Export Outaouais
  • Mylène Caron, MRC Vallée-de-la-Gatineau
  • Shauna Loise Cameron, Carrefour jeunesse emploi (CJE) Papineau
  • Julie Boissinot, Chambre de commerce de Gatineau
  • Danielle Paris, Centre d’Entrepreneurship de l’Outaouais
  • Chloé Martinetti, Cilex
  • Claudia Gagné, Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Outaouais
  • Annik Jolette, CLD des Collines-de-l’Outaouais
  • Jasmine Bradbury-Klyman, Centre de Transfert d’Entreprise du Québec (CTEQ)
  • Sophie Trudel, Femmessor
  • Christelle Pary, ID Gatineau
  • Bada Bah , Secrétariat au Développement Économique de la ville de Gatineau (SDE)

Le comité marketing

Le comité marketing a comme principal mandat de proposer, de développer et de mettre en place des stratégies de communication et de marketing. Il est également responsable de l’aspect technologique.

Membres :

  • Chloé Martinetti, Cilex
  • Mylène Caron, MRC Vallée-de-la-Gatineau
  • Jean-François Guitard, ID Gatineau
  • Anne-Marie Proulx, Chambre de commerce de Gatineau

 

Qui finance ce projet?

Pour l’instant, les coûts de départ sont assumés par ID Gatineau et le Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI). Notons également la participation du journal LeDroit à titre de partenaire média.

 

Qui sont les initiateurs?

ID Gatineau est l’initiateur et pour l’instant, le gestionnaire du projet. Tandis que la Table d’action en entrepreneuriat de l’Outaouais (TAE-O) du MESI en est le porteur.

 


[1] Portrait économique de l’Outaouais 2014, UQO
[2] Indice entrepreneurial québécois 2015